Tout a commencé le vendredi 30 octobre 2015 … oui certaines vont se dire mais les petits poulpes sont nés le 6 novembre non ? oui oui ça n’a pas changé je vous rassure !!

Donc ce vendredi 30 octobre , ma sage femme vient à domicile pour sa visite hebdomadaire. Je vous avoue franchement que ses visites ne m’ont pas servies à grande chose , à part me répéter ce que mon gynécologue m’expliquait lors des échographies.

Je lui montre des petits boutons qui ont commencé à apparaître sur mon ventre le matin même et qui me démange un peu . Elle m’explique que ce sont surement les vergetures qui arrivent…Je trouve cela bizarre je n’avais jamais entendu cela mais bon je lui fais confiance . Elle me dit de bien m’hydrater le ventre pour calmer les démangeaisons.

Le samedi malgré la crème et l’huile que j’applique généreusement , les démangeaisons continuent et les petits boutons continuent d’apparaitre, le dimanche pareil . J’ai peut-être été très idiote sur ce coup là mais bon j’ai fait confiance à ma sage femme et je n’ai pas contacté mon gynécologue .

La nuit du dimanche au lundi est un peu compliquée , les démangeaisons s’intensifient et quelques boutons apparaissent au niveau du haut des cuisses donc le lundi matin je contacte mon gynécologue. Je tombe sur la secrétaire qui me hurle dessus en me disant que j’aurais du venir dès les premiers boutons , que c’est limite inconscient . Je lui explique bien entendu ce que ma sage femme m’ a dit et elle finit par me dire que je dois venir en urgences que cela pourrait être très grave . J’appelle mon homme dès que j’ai raccroché , il rentre aussi vite qu’il peut et nous partons à la clinique pour voir un gynécologue de garde . On s’installe dans la salle d’attente , une heure passe , une seconde heure passe … (je maudis la secrétaire qui m’a dit de venir de toute urgence ..)  Bien sur assise depuis plus de 2h sur une chaise avec le stress puissance 1000 , je commence à avoir des contractions assez sympas qui arrivent .. Nous prévenons ma copine la secrétaire , une sage-femme vient me chercher dans la salle d’attente et m’accompagne jusque dans une salle de naissance pour faire un petit monitoring de contrôle.

Je lui montre les boutons et elle m’explique calmement que cela aurait été plus prudent de venir avant , car cela pourrait être une cholestase gravidique. Cela risque d’être dangereux pour les petits . Mon inquiétude grimpe encore plus et les contractions continuent. Une prise de sang est faite pour vérifier si c’est bien une cholestase gravidique , en attendant les résultats un maïeuticien ( un sage femme si vous préférez ) vient pour contrôler mon col et là il m’annonce que le col est ouvert à 2 doigts !!!

Et là c’est la panique pour mon homme et moi !! On avait pas du tout prévu cela !!

Vous imaginez bien que pendant tout ce temps là j’ai maudit ma sage femme ….je n’ai plus jamais eu de nouvelles d’elle depuis ce vendredi bizarrement !!!

Les résultats reviennent et la cholestase gravidique est écartée fort heureusement ! Mais vu l’état de mon col et comme nous habitons à 60 km de la clinique , le gynécologue préfère me garder pour la nuit .

Les petits poulpes se portent à merveille malgré tous ces tracas, ce qui me rassure 🙂

Je passe la nuit du lundi au mardi à la clinique , ils essayent tant bien que mal de me soulager les démangeaisons mais ça s’empire. Le lendemain matin, un gynécologue examine mon col, les contractions se sont calmés au fil de la nuit . Et là il m’annonce que mon col est bel et bien fermé, j’ai même le droit à une échographie qui le prouve. Il me dit que le sage femme a du trop forcé… On hallucine avec mon homme… On m’autorise à rentrer avec des anti histaminiques pour calmer ses horribles démangeaisons. J’ai tenté tout le long de la grossesse de ne prendre aucun médicament mais là je craque cela devient insupportable.

Je ne dors pas de la nuit.Je suis épuisée… Mon homme décide de m’emmener le mercredi à la clinique , je suis un vrai zombie qui ne fait que se gratter . Les petits boutons sont devenues des plaques , rien ne les calme ( j’ai pu lire sur des forums que certaines femmes enceintes attrapaient cela dès le 4ème mois de grossesse , je les plains … ) .

Je reste la nuit de mercredi à jeudi à la clinique afin de voir l’évolution des choses . J’essaye de prendre sur moi le plus possible . Mais le gynécologue,devant l’étendu des plaques et mon état de fatigue intense, préfère déclencher l’accouchement le jeudi soir .

Voilà un peu l’ampleur des plaques … Je n’ai gardé aucune cicatrice heureusement, mais j’ai gardé une peau très sèche depuis.

Je m’en veux encore de ce déclenchement , je me dis que les petits poulpes auraient pu rester encore bien au chaud , je me dis que j’aurais du me taire et ne pas me plaindre de ces démangeaisons . Les sages femmes et les infirmières puéricultrices ont essayé de me réconforter pendant notre hospitalisation mais je m’en veux et je m’en voudrais toujours .

L’accouchement s’est très bien passée fort heureusement . Un peu long certes, on a commencé le jeudi vers 19h et les petits poulpes sont nés le vendredi à 14H20 et 14H33 . Le déclenchement des contractions avec le tampon s’est fait assez rapidement même trop donc il a été vite retiré . Ils m’ont posé la péridurale vers 1h du matin , ce qui m’a permis de me reposer un peu et mon homme aussi 🙂

J’ai eu le droit à une visite d’un dermatologue 2 jours après l’accouchement, il m’a diagnostiqué un prurit de grossesse ( une sorte d’eczéma de grossesse), c’est tout simplement mon corps qui ne supportait plus les hormones de grossesse … sympa !!! Les plaques ont cessé de s’étendre 3 jours après l’accouchement. La seule partie du corps qui a été épargné , mon visage ! Et le dermatologue m’a gentiment annoncé que lors d’une seconde grossesse , j’aurais surement la même chose …Très rassurant !

Mais quand je vois mes petites merveilles, je me dis que malgré tout ce qui s’est passé et malgré le déclenchement , j’ai de la chance d’avoir des petits poulpes en bonne santé et 36 semaines dans le ventre de Maman c’était déjà beaucoup , car beaucoup de nos copains et copines sur Instagram n’ont pas eu cette chance et ont décidé de sortir un peu plus tôt .

Et vous ? Tout s’est bien passé lors de vos accouchements ? A quel terme sont arrivés vos petits choux ??

 

 

19 Comments on L’accouchement des mes jumeaux

  1. J’ai eu ça aussi de 5 à 7 mois et c’est parti comme c’est venu ! Mais une horreur en effet. Je pense néanmoins que c’était moins violent que chez toi…
    Mélange déxeryl / amande douce ca marchait un peu… anti-staminique à la fin et pouf c’est parti !

    • J’ai tout essayé rien ne fonctionnait même des produits d’aderma à l’avoine et tout .. Le seul truc qui a fonctionné c’est la crème à la cortisone , mais que j’ai eu seulement à la consultation du dermatologue ..
      Ma pauvre ça n’a pas du être facile de supporter ça pendant 2 mois !!

  2. Wahouu , impressionnant ces plaques ! Je sais que mes mots ne changeront rien mais je pense que tu doit pas t’en vouloir , c’est normal Dans un tel moment savoir envie les démangeaisons se calme et 36 semaines c’est bien , surtout que les petits poulpe sont de vrai merveille en pleine forme .
    Pour ma part j’ai eu une secarienne d’urgence ( moi qui rêver des vivre un accouchement naturel ) a 33+ 6 , Je m’en veux aussi un peu car mes crabes seraient bien rester au chaud plus longtemps mais mon corps ne supporter plus la grossesse et Je fesait de la pré-éclampsie ( tension + protéine dans les urine ) ce qui peut tres vite etre un danger pour la maman , je suis donc rester 1 semaine à l’hôpital àvec analyse de toute mes urines chaque jour et pds !!! Je suis heureuse d’avoir tenu une semaine car à 1 jour près j’aurai du etre transféré à Bordeaux en élico car ici ils accepte pas les grand prématuré !! On a vécu une sacré aventure mais mtn c’est un immense bonheur . Continue comme ça, j’adore ton blog

  3. Effectivement sa devient bien te démanger !!! Pour moi j’ai failli accoucher à 7 mois de grossesse, j’allais très bien et lors du contrôle chez le genéco il me dit que je suis dilatée à 4 cm ! Ils ont réussi à arrêter le travail je suis resté alité jusqu’à la fin et il est arrivé avec 3 semaines d’avance. Heureusement 3.9 kg quand même. J’en pouvais plus ! J’ai eu la péridurale sa fait du bien surtout à 4h du matin je commençait à fatigué aussi, puis césarienne le genéco n’avait pas vu mais j’avais le bassin trop étroit, après les forceps la genéco de garde à quand même fait une écho pour vérifier et c’est aperçu qu’il ne passerait jamais ! Sinon tout c’est bien finie heureusement ! Plein de Calin à tes 2 ptits poulpes

    • 38 semaines pile pour mes jumeaux. Césarienne programmée. Ca M arrangeait car j étais effrayée par un accouchement voie basse. J en avais tellement marre que je n aurai pas tenu un jour de plus!!

  4. impressionnant tes plaques !! j’imagine même pas le côté insupportable de la chose !!
    à devenir dingue !! j’ai eu un prurit localisé aux seins en début de grossesse et c’était atroce !!
    jme disais « demain matin, jme réveille, j’aurais plus de tétons tellement ça grattait » alors un prurit sur tout le corps, mon dieu !! heureusement ma belle mère est guérisseuse et jme suis résolu à lui dire pour qu’elle m’y soigne et ça a été radical !! plus rien du tout !! ouf !!!
    je peux pas te raconter mon accouchement car il a pas encore eu lieu !!

    • oh ma pauvre aux seins cela devait être insupportable aussi !!
      je me dis qu’heureusement que cela est arrivé en fin de grossesse je ne sais pas comment j’aurai tenu si c’était arrivé bien avant ! Même si on fait le maximum pour nos petits choux , on a nos limites aussi …

  5. Coucou. Dis donc ca a été violent chez toi. Moi j’avais ca (je crois que le ventre) pendants une semaine avant d’accoucher .. puis …
    (Alors je ne sais toujours pas si c’est ca) des grosses plaques après la césarienne et pendant 12jours après la naissance des ptits loups. Sur le ventre, les pieds les bras, les jambes et les fesses … J’ai failli arrêté l’allaitement pour pouvoir prendre des médicaments tellement j’avais envie de m’arracher la peau.
    En tous cas félicitations pour l’accouchement par voie basse

  6. Hello ananastwins. Accouchement à 34sa pour pré éclampsie césarienne d urgence pas eu la possibilité d accouchement par voie basse mon état de santé se dégradait vraiment trop vite. 15 jours de néonatalogie mais juste à cause de leur prématurité rien de bien méchant. Ils ont 11mois 1/2 bientôt et 1an le 15 octobre cette année est passée trop vite. Ici aussi on a un petit Léo. Au plaisir de te lire

    • Oh mince ça n’a pas du être facile pour toi 🙁 . On fait un petit passage par la neonat aussi pendant 11 jours , surtout parce que Raphaël avait un « petit » poids ( il fesait 2,120 kg et Léo 2,500 kg ) . Le temps passe trop trop vite avec nos petits bouts !!

  7. J’avais également des démangeaisons sur tout le ventre mais pas à ce point là. Effectivement ça annonçait les vergetures pour moi à 34SA grrrrr.
    Quant à la naissance de mes twinettes le gynécologue m’a décollé gentillement la paroi lors d’une visite de contrôle sympaaaaa mon col était à 3.
    J’ai accouché voie basse à 36+4 SA Sofia à 22h38 et Jade à 22h42. Elles ont 3 mois maintenant.

    Je suis ton compte instagram depuis ma grossesse, il m’a inspiré pour qq achats merci.

  8. J’ai eu la chance d’avoir une grossesse « parfaite ». Avec beaucoup de repos évidement et allitée le dernier mois pour garder les babys bien au chaud (col ouvert). Tout ça pour être déclenchée à 38sa+5 parce que finalement les babys ne voulaient plus sortir. mais les 6kg200 de bébé commençaient à peser et je fatiguais. Antoine est né à 21h50 (3kg000) et Léo (3kg200) à 21h56. Pas un accouchement de rêve mais notre nouvelle vie à 4 nous à vite fait oublier ce « petit » détails. 🙂

  9. J’ai accouché de deux petites jumelles en
    Juillet et j’aurais tellement aimé voir ton témoignage avant! Deux semaines après mon accouchement ces mêmes plaques sont apparues, du jour au lendemain progressivement. Apparement cela touche 1% des femmes. Cela peut se déclencher avant ou après l’accouchement. Une horreur! C’est très mal connu des médecins, saches femmes et dermatologue tellement c’est rare. Pour ma part mon corps entier mis à part mon visage ont été recouvert de ces mêmes plaques. Mes débuts de maman ont été éprouvant… je ne pouvais même pas m’occuper de mes filles tellement je souffrais. 🙁 un très mauvais souvenir

    • Coucou 🙂
      désolé pour ma réponse tardive mais j’avoue j’avais un peu délaissé le blog ces dernieres semaines 🙁
      Effectivement c’est très mal connu du personnel médical , il a fallu plusieurs jours avant qu’un dermatologue mette un nom
      sur ce que j’avais .
      Ca n’a vraiment pas du être facile pour toi ma belle 🙁

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *