Grossesse

Ma valise de maternité !

J’ai enfin terminé la valise de maternité !!

Je n’avais pas pu vous partager la précédente , celle des petits poulpes lors de leur naissance , donc je me suis dit que cela pourrait être sympa de vous partager celle ci !
Lorsque j’ai préparé celle des petits poulpes il y a 2 ans je me suis inspirée de plusieurs blogs pour la remplir , pour éviter de prendre des choses inutiles et de ne pas oublier des choses essentielles !!

Je ne vous garantis pas qu’elle sera parfaite mais si ça peut aider des futures mamans c’est toujours un plaisir !

Dans un premier temps , j’ai préparé le sac pour la salle d’accouchement !

Pour bébé poulpy, je vais prendre :

  •  1 body
  • 1 gilet
  • 1 pyjama
  • 1 bonnet
  • 1 paire de chaussettes
  • 1 drap housse et 1 couverture

Sa tenue de naissance vient de chez Orchestra ! Merci Tata Laurène !

Je vais prendre les vêtements en taille 1 mois vu les estimations de poids , j’espère que ce ne sera pas trop grand ! Au pire papa ramènera de la maison si nécessaire 😉

Pour maman , ça sera :

  • 1 t-shirt long
  • 1 paire de chaussettes
  • 1 brumisateur et 1 livre

On passe ensuite à la valise pour le séjour à la maternité . Ok la valise est énorme pour 3 jours , ce n’est pas celle que j’avais prévue pour partir à la maternité , mais Papi et Mamie sont venus juste avant leur voyage en Italie et nous ont emprunté la valise prévue ( leur valise s’est cassée juste avant de partir ) et impossible de la récupérer avant l’accouchement donc on fera avec 🙂

On commence par maman cette fois ci , je vais prendre :

  • 3 tenues (confortables genre t-shirt ample ou débardeur et leggings, oui je ne compte pas faire un défilé de mode à la maternité…)
  • 2 chemises de nuit spécial allaitement
  • 2 petites et 2 grandes serviettes de toilette
  • Ma trousse de toilette
  • Des chaussons
  • Un savon liquide pour la toilette intime
  • 2 paquets de serviettes hygiéniques spéciales nuit
  • Des culottes en coton ( une taille supérieure à ma taille habituelle pour être à l’aise) , les culottes jetables en filet non     merci …
  • Des mouchoirs
  • 2 soutiens-gorges d’allaitement
  • Mes coquillages d’allaitement
  • Des coussinets d’allaitement (au cas où)
  • De la lanoline

Place aux affaires de bébé :

  • 5 bodies coton en taille 1 mois
  • 5 pyjamas en taille 1 mois
  • 1 paire de chaussons
  • 3 gilets
  • 2 bonnets
  • 5 langes
  • 2 gigoteuses
  • 1 couverture
  • 2 sorties de bain et 1 serviette éponge
  • 6 bavoirs
  • 1 petite trousse de toilette  ( avec brosse , peigne et thermomètre pour le bain )
  • 1 savon liquide spécial bébé
  • Sa petite tenue pour la sortie 🙂

 

Sa petite trousse de toilette Bébé Confort et mes coquillages d’allaitement Babyshell !

 

La couverture de son carnet de santé ! Encore merci ma jolie Céline 🙂 une adorable maman que j’ai connu sur Instagram et         qui nous a offert ce joli cadeau !! Elle vient de chez Sauthon

 

Je vous liste les documents indispensables à apporter et à conserver à portée de main 😉

  • Carte d’identité
  • Dossier médical ( votre suivi de grossesse avec les échographies )
  • Carte de groupe sanguin
  • Carte vitale et carte de mutuelle
  • Livret de famille
  • Document  » Déclaration de naissance de l’enfant » rempli et signé

J’espère que cet article pourra aider de futures mamans 🙂

Si par hasard, j’ oublie quelque chose d’important dans la valise n’hésitez pas à me le dire 🙂

 

N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être au courant des prochains articles 😉

Troisième bébé , seconde grossesse !

D’ici quelques semaines, notre famille va s’agrandir 🙂

Un troisième petit garçon va bientôt pointer le bout de son petit nez …

Je ne vais pas vous mentir en vous disant que lorsque nous avons appris cette grossesse j’étais totalement zen ! Je suis quelqu’un de très angoissée depuis toujours donc l’arrivée surprise de bébé poulpe m’ a quelque peu déstabilisée les premiers jours !

Nous avons appris cette grossesse début février . On sortait Papa , Léo et moi d’une grosse gastro ( # glamour … et oui Raphaël est passé au travers malgré les 3 zombies qui l’entouraient !! ) , et je me rendais compte que j’avais quelques jours de retard , alors qu’habituellement je suis réglée comme une pendule . Mais bon sur le moment avec mes deux hommes malades , un petit Rafifou à m’occuper et moi qui essayait de survivre tant bien que mal je n’y avais fait pas attention ! J’ai envoyé mon homme chercher un test de grossesse , lui n’y croyait pas du tout ! J’avoue que moi non plus, on mettait ce retard sur les quelques jours de maladie qu’on venait de traverser!

Bien entendu , à peine rentré , j’ai pris le test et direction les toilettes ! Oui je sais normalement ça se fait le matin , avec les premières urines bla bla bla … mais bon la patience et moi on n’est pas copines !! Ce n’était pas mon premier test , loin de là , je ne calcule plus le nombre de tests que j’ai pu acheter avant l’arrivée des petits poulpes ..

Bref je ne vous explique pas comment cela se passe, vous connaissez hein ?? Sur la boîte , il était indiqué « attendre entre 3 et 5 min pour que le résultat s’affiche… » , à moins que nous n’ayons pas la même notion du temps mais en moins de 30 secondes le résultat s’est affiché et CLAIREMENT ! 2 belles barres se sont affichés, aucun doute possible ! Je pense que mon homme a compris le résultat du test en me voyant arriver dans le salon .

Certaines vont se demander je pense, s’il y avait une quelconque contraception depuis l’arrivée des petits poulpes mais non. Je n’avais pas envie de prendre une pilule remplie d’hormones, le stérilet je n’en veux pas , bref rien ne me convenait et de toute manière on s’était dit cela fait 6 ans qu’on attendait nos petits amours , je ne vois pas pourquoi un petit bébé arriverait par surprise ah ah ah !!! Comme quoi la vie nous réserve vraiment de jolie surprise 🙂

 

Cette grossesse … Comment se déroule-t-elle ? Je crois que je me suis un peu emballée au départ, je me suis dit OUAIS SUPER UNE GROSSESSE SIMPLE !!!  Je vais pouvoir faire tout ce que je veux jusqu’à la fin , pas de repos imposé , pas de contractions avant le terme , bla bla bla… Bon j’avoue j’ai été un peu trop optimiste ! Ca a commencé à se compliquer vers le début du 6ème mois , la journée tout se passait bien , comme avant la grossesse , mais le soir une fois les petits au lit , je m’écroulais sur le canapé , habituellement j’étais la dernière à aller me coucher genre minuit 1h du matin , mais alors là à 21h je m’endormais comme une patate sur le canapé … Ca n’a duré que quelques semaines heureusement 🙂

Aujourd’hui je suis à 36 sa et j’ai hâte que bébé arrive 🙂 . Cela fait plusieurs semaines que je contracte pas mal , vous me direz avec deux petits poulpes à s’occuper la journée ce n’est pas évident de se reposer , mais heureusement j’ai un homme merveilleux qui m’aide énormément ! Mais qui dit contractions , dit repos obligatoire pour que bébé ne sorte pas en avance , et cela me frustre énormément . Je ne peux pas sortir comme j’en ai envie, le moindre déplacement en voiture est assez épuisant surtout que la maternité est à 60 km …donc j’ai hâte que bébé arrive pour qu’on puisse profiter tous les 5 et se balader quand on a envie !

Encore quelques semaines de patience 🙂

Grossesse surprise , grossesse inattendue , petit poulpe arrivé plus tôt que prévu dans notre vie mais tellement de bonheur en perspective avec mes trois petits mecs 🙂

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter

pour être au courant des prochains articles 😉 

Des nouvelles de la poulpy family :)

On peut dire clairement que j’avais abandonné le blog en début d’année …

Mais depuis quelques mois j’y repensais fortement et j’ai enfin retrouvé ma motivation 🙂

Je ne sais pas si notre petite vie vous intéressera toujours mais l’envie d’écrire et de partager avec vous était trop forte !!

Alors quoi de neuf  ??

Pour ceux et celles qui nous suivent sur Instagram , vous êtes au courant depuis quelques mois déjà , un petit poulpy va nous rejoindre d’ici quelques semaines !

La plus belle des surprises pour cette année 2017 ! Si vous connaissez notre histoire, vous savez que les petits poulpes ont été plus qu’attendus , après 6 longues années , des inséminations , des FIV , nous avons eu le bonheur d’accueillir nos petits amours.

Nous étions persuadés que le passage par la PMA serait un parcours obligatoire pour que Léo et Raphaël puisse avoir un petit frère ou une petite soeur . Je commençais à m’y préparer peu à peu . Même si nous connaissons ce parcours et ses attentes interminables , nous voulions être prêts . Mais la vie en a décidé autrement , et bébé poulpy a décidé de venir s’installer tout seul comme un grand . J’ai encore beaucoup de mal à y croire . Oui oui même 8 mois après !!

Si tout se passe bien , sa naissance est prévue pour mi octobre ! Nous avons presque fini sa chambre , je vous la montrerais bien sûr quand j’aurais terminé la décoration 😉 , il me reste quelques DIY à faire .

Il me reste quelques petits achats de puériculture à faire et nous aurons toutes ses petits affaires ! Je vous ferais un article avec tout ce que nous avons choisi pour bébé poulpy comme poussette , coque , etc … J’ai demandé conseil aux supers mamans sur Instagram pour choisir ce qu il’y avait de mieux (ou presque…)

Des petites nouvelles de Léo et Raphaêl !! Ils grandissent encore et encore , beaucoup trop vite à mon goût . Mais on pense toutes la même chose je crois . Ils auront 22 mois dans quelques jours , et dans 2 mois on fête leur 2 ans … oui oui 2 ans ! J’ai l’impression d’avoir accouché la semaine dernière c’est dingue !

Des petits garçons qui veulent tout faire comme Papa et Maman bien entendu, qui parlent de plus en plus , pas toujours facile de comprendre leurs nouveaux mots mais on va y arriver ! Je pense que dans les prochaines semaines nous allons passer aux lits de « grands » , enfin nous allons modifier leur lit et enlever un côté pour qu’ils puissent entrer et sortir du lit tout seul . Pour le moment nous les habituons aux couettes , ils ne dormaient jamais sans leur gigoteuse et le passage à la  couette se fait facilement tout compte fait .

 

Pas de vacances cet été malheureusement mais on se rattrapera l’année prochaine 😉 On a juste passé quelques jours en Moselle chez Papi et Mamie et c’était top ( même si j’ai du rester la plupart du temps alitée … merci les contractions et l’anémie qui m’a mise à plat … )

A la maison, on a profité du jardin et de la piscine et c’était tout aussi bien 🙂

 

Et vous quoi de neuf depuis tout ce temps ???

 

N’oubliez pas de vous abonner à la newsletter pour être au courant des prochains  articles 😉

L’accouchement des mes jumeaux

Tout a commencé le vendredi 30 octobre 2015 … oui certaines vont se dire mais les petits poulpes sont nés le 6 novembre non ? oui oui ça n’a pas changé je vous rassure !!

Donc ce vendredi 30 octobre , ma sage femme vient à domicile pour sa visite hebdomadaire. Je vous avoue franchement que ses visites ne m’ont pas servies à grande chose , à part me répéter ce que mon gynécologue m’expliquait lors des échographies.

Je lui montre des petits boutons qui ont commencé à apparaître sur mon ventre le matin même et qui me démange un peu . Elle m’explique que ce sont surement les vergetures qui arrivent…Je trouve cela bizarre je n’avais jamais entendu cela mais bon je lui fais confiance . Elle me dit de bien m’hydrater le ventre pour calmer les démangeaisons.

Le samedi malgré la crème et l’huile que j’applique généreusement , les démangeaisons continuent et les petits boutons continuent d’apparaitre, le dimanche pareil . J’ai peut-être été très idiote sur ce coup là mais bon j’ai fait confiance à ma sage femme et je n’ai pas contacté mon gynécologue .

La nuit du dimanche au lundi est un peu compliquée , les démangeaisons s’intensifient et quelques boutons apparaissent au niveau du haut des cuisses donc le lundi matin je contacte mon gynécologue. Je tombe sur la secrétaire qui me hurle dessus en me disant que j’aurais du venir dès les premiers boutons , que c’est limite inconscient . Je lui explique bien entendu ce que ma sage femme m’ a dit et elle finit par me dire que je dois venir en urgences que cela pourrait être très grave . J’appelle mon homme dès que j’ai raccroché , il rentre aussi vite qu’il peut et nous partons à la clinique pour voir un gynécologue de garde . On s’installe dans la salle d’attente , une heure passe , une seconde heure passe … (je maudis la secrétaire qui m’a dit de venir de toute urgence ..)  Bien sur assise depuis plus de 2h sur une chaise avec le stress puissance 1000 , je commence à avoir des contractions assez sympas qui arrivent .. Nous prévenons ma copine la secrétaire , une sage-femme vient me chercher dans la salle d’attente et m’accompagne jusque dans une salle de naissance pour faire un petit monitoring de contrôle.

Je lui montre les boutons et elle m’explique calmement que cela aurait été plus prudent de venir avant , car cela pourrait être une cholestase gravidique. Cela risque d’être dangereux pour les petits . Mon inquiétude grimpe encore plus et les contractions continuent. Une prise de sang est faite pour vérifier si c’est bien une cholestase gravidique , en attendant les résultats un maïeuticien ( un sage femme si vous préférez ) vient pour contrôler mon col et là il m’annonce que le col est ouvert à 2 doigts !!!

Et là c’est la panique pour mon homme et moi !! On avait pas du tout prévu cela !!

Vous imaginez bien que pendant tout ce temps là j’ai maudit ma sage femme ….je n’ai plus jamais eu de nouvelles d’elle depuis ce vendredi bizarrement !!!

Les résultats reviennent et la cholestase gravidique est écartée fort heureusement ! Mais vu l’état de mon col et comme nous habitons à 60 km de la clinique , le gynécologue préfère me garder pour la nuit .

Les petits poulpes se portent à merveille malgré tous ces tracas, ce qui me rassure 🙂

Je passe la nuit du lundi au mardi à la clinique , ils essayent tant bien que mal de me soulager les démangeaisons mais ça s’empire. Le lendemain matin, un gynécologue examine mon col, les contractions se sont calmés au fil de la nuit . Et là il m’annonce que mon col est bel et bien fermé, j’ai même le droit à une échographie qui le prouve. Il me dit que le sage femme a du trop forcé… On hallucine avec mon homme… On m’autorise à rentrer avec des anti histaminiques pour calmer ses horribles démangeaisons. J’ai tenté tout le long de la grossesse de ne prendre aucun médicament mais là je craque cela devient insupportable.

Je ne dors pas de la nuit.Je suis épuisée… Mon homme décide de m’emmener le mercredi à la clinique , je suis un vrai zombie qui ne fait que se gratter . Les petits boutons sont devenues des plaques , rien ne les calme ( j’ai pu lire sur des forums que certaines femmes enceintes attrapaient cela dès le 4ème mois de grossesse , je les plains … ) .

Je reste la nuit de mercredi à jeudi à la clinique afin de voir l’évolution des choses . J’essaye de prendre sur moi le plus possible . Mais le gynécologue,devant l’étendu des plaques et mon état de fatigue intense, préfère déclencher l’accouchement le jeudi soir .

Voilà un peu l’ampleur des plaques … Je n’ai gardé aucune cicatrice heureusement, mais j’ai gardé une peau très sèche depuis.

Je m’en veux encore de ce déclenchement , je me dis que les petits poulpes auraient pu rester encore bien au chaud , je me dis que j’aurais du me taire et ne pas me plaindre de ces démangeaisons . Les sages femmes et les infirmières puéricultrices ont essayé de me réconforter pendant notre hospitalisation mais je m’en veux et je m’en voudrais toujours .

L’accouchement s’est très bien passée fort heureusement . Un peu long certes, on a commencé le jeudi vers 19h et les petits poulpes sont nés le vendredi à 14H20 et 14H33 . Le déclenchement des contractions avec le tampon s’est fait assez rapidement même trop donc il a été vite retiré . Ils m’ont posé la péridurale vers 1h du matin , ce qui m’a permis de me reposer un peu et mon homme aussi 🙂

J’ai eu le droit à une visite d’un dermatologue 2 jours après l’accouchement, il m’a diagnostiqué un prurit de grossesse ( une sorte d’eczéma de grossesse), c’est tout simplement mon corps qui ne supportait plus les hormones de grossesse … sympa !!! Les plaques ont cessé de s’étendre 3 jours après l’accouchement. La seule partie du corps qui a été épargné , mon visage ! Et le dermatologue m’a gentiment annoncé que lors d’une seconde grossesse , j’aurais surement la même chose …Très rassurant !

Mais quand je vois mes petites merveilles, je me dis que malgré tout ce qui s’est passé et malgré le déclenchement , j’ai de la chance d’avoir des petits poulpes en bonne santé et 36 semaines dans le ventre de Maman c’était déjà beaucoup , car beaucoup de nos copains et copines sur Instagram n’ont pas eu cette chance et ont décidé de sortir un peu plus tôt .

Et vous ? Tout s’est bien passé lors de vos accouchements ? A quel terme sont arrivés vos petits choux ??

 

 

Devenir parent , notre parcours PMA

Ananastwins-jumeaux

Entendre les premiers « Maman » et « Papa » , à chaque fois qu’ils les prononcent mon coeur explose de bonheur . Il y a peu,  jamais je n’aurais pensé les entendre un jour…

Je recommencerais tout ce parcours PMA , aussi douloureux et difficile soit-il,rien que pour revoir leur petit visage ce 6 novembre 2015. Rien que pour sentir leurs petits coups de pieds dans mon « petit » bidon , rien que pour lire sur le visage de mon homme le bonheur d’être père .

On s’est rencontré avec mon homme il y a maintenant un peu plus de 8 ans. Il habitait en région parisienne et de mon côté j’étais encore chez mes parents en Moselle, au bout de 6 mois je suis venue m’installer en région parisienne. Nous vivions notre vie tranquille entre boulot dodo et sortie avec les amies.

Au bout d’un an et demi de relation, nous nous sentions prêt à mettre le « projet » bébé en route , donc tout naturellement j’ai stoppé ma contraception (laquelle j’oubliais souvent) . Naturellement je me doutais bien que je n’allais pas tomber enceinte directement dès le cycle suivant , nous n’étions pas pressés de toute manière .

Les mois passent, toujours pas de bébé à l’horizon, on ne stresse pas trop , mais au bout d’un an on commence quand même à se poser quelques questions , en voyant nos amis devenir tour à tour parents .

Nous avons donc pris RDV dans une clinique à Meudon, sur les conseils de mon médecin généraliste, chez un gynécologue spécialisé dans les problèmes de fertilité. Bon pour l’amabilité, on repassera, c’est sur ce n’est pas le plus important, mais dans ces moments où l’on se sent perdue, on a limite envie qu’on nous prenne dans les bras.

Il nous dit gentiment qu’il faudra qu’on s’inquiète vraiment qu’au bout de deux ans… Plus facile à dire qu’à faire ! Nous patientons encore quelques mois … Et c’est la que la collection de tests de grossesse négatifs a débuté. Il suffisait d’un jour de retard dans mon cycle pour que je file à la pharmacie, et à chaque résultat négatif ce même sentiment, mais bon nous ne perdions pas espoir.

Nous sommes donc retournés au bout des 2 ans … et là prescription d’une série d’examens médicaux pour mon homme et moi (prise de sang, frottis, spermogramme) . Les résultats reviennent et pas d’anomalie .. Il me prescrit alors un petit traitement de fond pour booster un peu , traitement que je recommencerais 3 fois à quelques mois d’intervalle mais toujours pas de bébé …

Entre temps, nous avions déménagé en Essonne, mais ne supportant plus la vie en région parisienne et souhaitant une maison (dans l’espoir d’y voir grandir des mini nous ), nous sommes partis vivre en Eure et Loir , à mi-chemin entre Chartres et Le Mans.

J’ai donc décidé de m’informer sur les centres de PMA aux alentours et j’ai eu le choix entre celui de Poissy et celui de la Clinique du Tertre Rouge au Mans,le plus proche étant le Mans pour nous.

Je les ai donc contacté pour un rendez vous, et ils m’ont orienté directement vers l’un de leurs gynécologues. Vous imaginez bien que nous avons du refaire tous les tests et toujours les mêmes résultats. Mes ovaires sont juste un peu fainéants mais rien de dramatique et pour Monsieur quelques spermatozoïdes fainéants aussi mais rien qui n’expliquerait cette longue attente . Le gynécologue me fait comprendre alors que nous sommes dans le faible pourcentage des couples où la cause de l’infertilité est difficile à déterminer donc pas évidente à gérer et à soigner.

Pour être sur qu’il n’y aucun soucis interne, je suis hospitalisée pour subir une coelioscopie ( on vous fait 3 petites incisions au niveau du ventre pour y insérer des caméras , voir des instruments chirurgicaux si nécessaire), rien à signaler selon le gynécologue, bonne nouvelle me dit-il… Sur le moment je craque, je sature d’attendre sans connaître la raison de cette longue attente.

Pendant tous ces mois de rendez-vous médicaux, d’attente interminable, la vie continue et à chaque grossesse que l’on apprend c’est le même déchirement et des larmes …

Le gynécologue nous propose alors de tenter une première insémination . Nous présentons alors un dossier au centre de PMA pour un passage en commission , celui ci est validé . Je débute alors le traitement pour cette première insémination, qui malheureusement n’aboutira pas à une grossesse. Premier échec , apprendre à le gérer , et surtout se préparer au suivant.

S’en suit une deuxième tentative après une petite pause , qui elle aussi n’aboutira sur aucune grossesse.

Je ne vous en parle que maintenant, mais pendant ce parcours le plus important c’est de rester uni avec votre moitié. C’est souvent dans ces moments difficiles que l’on se rend compte si son couple est solide ou pas … J’ai eu de la chance de trouver un homme merveilleux qui a su me supporter pendant cette épreuve. Je peux vous dire que j’étais à la limite du supportable à certains moments …( je suis assez pénible en temps normal alors sous hormones je vous épargne les détails ..)

Ananastwins-papa-jumeaux

Comme ces deux tentatives d’insémination n’ont pas fonctionné, le gynécologue nous a expliqué qu’il serait préférable de passer directement à la FIV ( fécondation in vitro) et renoncer aux dernières tentatives d’insémination ,le traitement serait plus lourd mais nous aurions surement de meilleurs résultats.

En mai 2014, nous tentions donc notre première fécondation in vitro . Des injections tous les soirs ( je me piquais toute seule , pourtant je ne suis vraiment pas à l’aise devant les aiguilles) , des comprimés , des prises de sang le matin et des échographies l’après midi un jour sur 2 ( par chance je travaillais à mi-temps et ma responsable était une personne adorable qui m’arrangeait mon planning pour que je puisse me libérer pour les rendez vous médicaux) .Une opération sous anesthésie générale est nécessaire pour la ponction des ovocytes, ce n’est pas long mais jamais très rassurant. Nous avons implanté 2 embryons pour cette première tentative, cela s’est passé un vendredi après-midi. Le lundi matin, j’avais décidé de reprendre mon travail mais mon corps en a décidé autrement. A peine levée, une violente douleur au ventre et un malaise s’en suit . On appelle les pompiers , je suis transportée aux urgences de ma clinique au Mans. Le gynécologue craint une torsion d’ovaire, mais par chance ce n’est pas le cas, mais de gros caillots de sang se sont formés, et le gynécologue a pu les retirer lors de la coelioscopie d’urgence que j’ai subi dès mon arrivée.

Vu les évènements, je n’y crois pas une seule seconde et comme je m’y attendais le résultat de cette FIV est négatif…On fait une pause de quelques mois , nous en avions besoin autant lui que moi.

En octobre s’en suit un transfert d’embryon , le seul qui restait de la première FIV, le traitement est un peu moins lourd heureusement.Nous attendons toujours ces fameux quinze jours pour la prise de sang , nous allons chercher les résultats directement au laboratoire , et là nous voyons un taux de 40 ! Premier test positif depuis le début de ce parcours, nous sommes sur un petit nuage, mais nous restons quand même prudents car une seconde prise de sang est à faire 48h après. Nous attendons donc ces deux jours et là c’est la douche froide le taux est redescendu à 0… Le moral est au plus bas …

Nous patientons encore une fois quelques mois avant de retenter une seconde FIV. Fin février 2015 début du traitement, on répète le même processus INJECTIONS – PRISE DE SANG – ECHO – PONCTION et le vendredi 13 mars 2015 on nous implante 2 jolis petits embryons. Encore et toujours ces 15 jours d’attente mais cette fois ci je dois aller chercher les résultats seule au laboratoire. Je patiente devant l’enveloppe en attendant que mon homme rentre du travail .

Nous l’ouvrons et là nous pouvons lire un taux de 1681 !!! Nous sommes sous le choc mais tellement heureux ! Nous renouvelons 2 fois la prise de sang , 2 jours après le taux atteint 4052 et grimpe à pratiquement 12 000 le 6ème jour ! Quelques jours après, rendez vous chez le gynécologue pour une échographie. Et là nous apercevons sur l’écran deux petites poches et il nous annonce le plus calmement du monde ce sont des jumeaux 🙂

J’espère ne pas avoir été trop longue mais j’ai essayé de vous raconter le plus en détail possible notre parcours pour enfin devenir les parents les plus heureux du monde .

J’aimerais vous dire de ne surtout pas perdre espoir pendant ce long et éprouvant parcours qu’est la PMA, mais je sais qu’entendre cela quand on le vit est assez usant . Comme cette maudite phrase que l’on entend  » Arrête d’y penser , c’est à ce moment là que ça viendra » … On ne peut arrêter d’y penser , ce n’est pas un caprice ,c’est l’envie d’être une mère, de serrer son enfant contre soi, de partager des moments en famille.

Je recommencerais de A à Z pour voir le sourire de Léo et Raphaël . Ils sont ma raison de vivre .

Ananastwins-PMA